Domaine J. Denuzière 2018 (AOC Hermitage)

L' AOC Hermitage s'a fait comparer avec sa soeur moche Crozes-Hermitages à partir des années 60's. La première s'étend sur Tain, Crozes et Larnage, de son côté Crozes-Hermitage sur 11 communes, toutes les deux régions sur le département de la Drôme. L'AOP L'Ermitage garde des terroirs granitiques et pas mal en altitude (137 Has), par contre sa soeur occupe un terroir en plaine aux sols plus variés (1680 Has). Bien que les deux régions produisent Syrah haut-de-gamme l'Hermitage l'a fait oficialement quinze ans avant, en 1937.


Au verre une moyenne-haute opacité grâce 4/5 semaines d'encuvage avec une robé commençant évoluer aidée par son élevage. Des larmes denses avouent ses 14'5 % vol. d'ethanol. Un nez marqué par l'évolution: garrigue, truffe, épice sur un fond animal... les 18 mois en demi-muid son presents mais en équilibre avec les fruits. En bouche une entrée sèche. La suivie toute en volume amène des notes de fruits murs, sous-boit et d'épices. Une belle structure, bien sèche que va gagner plus encore avec un carafage soixante-quinze minutes avant le repas.


La maison J. Denuzière (base à Condrieu) est la responsable de ce vin de garde. À sa fondation, 1867, la maison s'appellait 'Vins Paret'. Après un succès sur le négoce la maison devient Vins Denuzières. À partir le 2000 la maison devient Domaine et ses vins cherchent la qualité sans complex. Actuellement le respect du terrroir est la pierre angulaire de la maison, un terroir sur Condrieu, Cornas, Côte-Rôtie, Saint-Joseph, Hermitage et Crozes-Hermitage (sa soeur moche). Cette qualité et ce respect pourraient avoir un valeur d'environ 20 euros. Et comme accord pourrait marcher la Côte de boeuf IGP Aubrac lequel vit à son rythme, comme cette cuvée.

 

No hay comentarios:

Publicar un comentario