Domaine Traginer blanc 2020 (AOC Collioure)

L' AOP Collioure s'étend sur 900 hectares de 4 communes: Port-Vendres, Cerbère,  Banyuls-sur-Mer et Collioure. Cette appellation a vu le jour en 1971 mais la tradition de vin est énorme tout comme son AOP voisine 'Ampordà', fondée par les grecs. Un peu plus de la moitié des vins de Collioure (tous en sec) est consacrée au rouge. Par contre ses vins blancs font un 15% à peine de la production, mais sa qualité reste très élevée. Les cépages blancs catalans et rhodaniens forment le choix pour les Vignerons passionnés et que souvent prennent le chemin de la biodynamie.


Au verre une couleur jaune paille aux réflets argentés avouant jeunesse. Un nez tout en délicatesse marquant un profil d'écorce d'orange et de fruits secs à priori. Une bouche d'entrée sèche. Après ça devient vibrante car arrive l'ampleur (10 mois sur lies en inox) et un côté beurre, épice blanche, écorce d'agrumes encore mais sa partie blanche. Toujours sec. Finale persistante, sur l'épice et l'amande fraîchement découpée. Ses 14% vol fait moins et les fruits frais peut être dans une autre cuvée.


Un recommandable Grenache Blanc – Grenache Gris – Vermentino soigneusement travaillé par Jean-François Deu à Banyuls-sur-Mer. Un petit bravo aussi pour Dani Bonin qui s'est occupé des assemblages avec maîtrisse, quoi. Son prix s'approche aux 30 euros et va mériter un service de 12º C pour profiter une aromatique ayant plus loin du ce deuxième paragraphe. Comme accord la cuina catalane marche: les fruits du mer catalan, les moules gratinées, la parillade de poissons ou les anchoïs grillés et son aïoli.




El Circo Acróbata Garnacha 2019 (DO Cariñena)

Uno de los primeros vinos catados para este Sacrosanto blog fue un tinto de la gama El Circo (Grandes Vinos & Viñedos – Cariñena Ambassadors). Era una época donde nos adentrábamos en el vino con ingenuidad e inocencia. Los formadores del vino nos hablaban de éste como un producto noble, sin trampas ni perrerías, donde todos sus agentes son seres de luz. Hoy día, años después podemos decir que el vino es un negocio, y como en todos los negocios hay un interés: el dinero. 

 

Nota de Cata: Tapón de rosca en línea con las tendencias anglosajonas al abrir la botella. Color rojo rubí intenso, con densa lágrima que evidencia los 13'5% grados tradicionales de los Cariñena de nueva ola. En nariz hay intensidad, hay fruta y ecos lácticos. Entrada redonda, con buen frescor. Desarrollo goloso pero ligero, con el predominio láctico de la nariz demostrando franqueza. Desenfadado y fácil de beber, con la fruta como estandarte y el yogur de arándanos apoyando ahí. Alcohol muy bien integrado. Aprobado.


Una gama dedicada al export en una época en la que la exportación es vital para cualquier bodega española. Una buena relación calidad-precio de entre 3 y 4 euros que ya es el punto fuerte de la Denominación de Origen Cariñena. Nuestra opinión es positiva, estamos ante una Garnacha del año que tiene lo que tiene que tener cuando nos gastamos menos de cinco eypos. Como maridaje un Canelón de gallina trufada bañado en salsa de boletus con crujiente de cebolla de Fuentes d'Ebro.


Domaine Gérard Boulay cuvée Tradition 2020 (AOC Sancerre)

Le domaine de Gérard Boulay est un des noms propres du Sancerre viticole. Gérard  met l'accent sur la qualité de ses sols. En plus il compte avec 11 hectares et un des plus jolis terroirs de Chavignol, aux alentours. La vallée de la Loire centrale et l'AOP Sancerre ont l'honneur d'avoir à M. Bouley comme vigneron de passion et de travail. Pour sa cuvée radition la maturité du Sauvignon est la protagoniste, et cela arrive grâce une bonne exposition et d'un vignoble de sol calcaire caillouteux.


Visuelement propre et sans défauts, d'une couleur typique du Sauvignon. Aromatiquement il y a un très heureux mariage entre la famille des arômes florales, notement le jasmin, et la mineralité des <<terres blanches au marnes du Kimméridgien>> travaillés à la façon paysanne (à la chenillette). En bouche une petite rondeur à l'entrée. Une suivie ample, d'une richesse délicieuse (13'5% vol), agréable et feminine. Des arômes de bouche pour les fruits blancs à noyau mûrs, la fleur blanche et l'écorce de mandarines. Vibrant en tout moment et rond à la fin. Très top.


Gérard valorise cette cuvée élevée sur lies en cuve inox 9 mois en presque 20 euros. L'engagement avec la Nature est y inclu et nous encourage continuer à goûter les vins blancs de Sancerre et surtout ceux de l'ami Gérard. Comme accord on pourrait rester sur les spécialités culinaires et de terroir de la Loire. Une Poularde sancerroise pochée aux Quarts de Chaume, servie sur un nid d'abricots. Sinon, et on insiste avec la viande, avec une Surprise d'agneau aux aubergines et son coulis de tomate. Au niveau fromage un peu de pain grillé tartiné au Sarasson blanc battu. Simplement.


Château Haut-Bergey cuvée Paul 2018 (AOC Pessac-Léognan)

Le vignoble de Bordeaux est traditionnelement découpé en plusieurs sous divisions: la rive droite, la rive gauche et l'Entre-deux-Mers. Mais c'est la régularité du niveau de qualité des vins de l'AOP Pessac-Léognan l'une des plus belles vitrines de la production girondine. Ses 1640 hectares profitent un climat de typé océanique tempéré aux hivers doux et les étés assez chauds. Un des châteaux de réference du Pessac-Léognan c'est l'Haut-Bergey: famille Garcin-Cathiard. Sa cuvée 'Paul' dédiée à Paul Garcin est composée par le Cabernet Sauvignon (4o %), Merlot (4o%), Cabernet Franc (13 %), un peu de Petit Verdot et de Côt, tous issus de la viticulture écologique et demeter.


Le cavistes de la famille ont réussi une couleur noir d'une robe sur les nuances de jeunesse. En plus une larme lente, fine et colorée. Aromatiquement les arômes de fruits noirs murs predominent. La complexité en reste pas loin: des notes de mousse, encens, encre ou vénaison complètent une palette complexe et intense. Une entrée en bouche sur la fraîcheur, l'ampleur et une bonne structure. La tension presente et ses 13'5% maîtrissés. Les arômes de bouche sont pas marqués par ses 14 mois d'élevage dans fûts de chêne française (3o% neufs). On retrouve une trame épicée avec un panier de fruits du bois juteux. La finesse et l'élegance bien protagonistes. Une finale sur les petits fruits et les tanins polisés.


Une immersion sur le territoire est important pour comprendre la richesse et la qualité des vins du bordelais. L'oenoturisme est donc la clef pour y arriver. Commencez par visiter la sépulture du pape Clément V, passez visiter le château Clémentin de Roquetaillade construit en 1307 et finissez faisant un crosière oenologique sur la Garonne, entre vigne et fleuves. Revenant sur cette cuvée apte à carafer la famille Garcin-Cathiard la valorise en plus ou moin 25 euros (sur ce blog on vend pas). Au niveau d'accord gastronomique il faut chercher la viande, la mache: goutez un Rôti de porc IGP Sud-Ouest farci au Reblochon en croûte de jambon cru. Sans quitter le produit du pays une Côte de veau du Limousin et légumes rôtis fumés au foin.

 

Domaine du Tix cuvée des Grandes Pointes 2018 (IGP Vaucluse)

La commune de Mormoiron, en coeur de Vaucluse c'est beaucoup plus que ses lavoirs, ses fontaines, l'église de St-Laurent ou ses ruelles tortueuses... c'est aussi son vignoble. À 350 m. d'altitude, entre Mormoiron et Blauvac (commune voisine au sud) sont plantées les environ de 10 hectares tenues en culture raisonnée par Mme Pirsch et M. Danel depuis 2001. Les sols de composés argilo-sableux et de colluvions calcaires vont accueillir parfaitement pas seulement les cépages méditerranéens, mais aussi le Viognier que chez Tix, après 6 mois d'élevage en chêne, va montrer une puissance et une profondeur capables de tutoyer pas mal des vins de Condrieu en Rhône nord.


Visualement une couleur jaune doré aux très lentes larmes marquant richesse déjà. Un nez intense où cohabitent en premier coup l'abricot et le registre floral. À l'oxygenation on révèle des notes lévuriennes, miette de pain, des notes beurrées, du pain grillé...une complexité qui monte à chaque minute. En bouche une entrée ronde aux souviens d'écorce d'orange et citron murs. La suivie, de grande ampleur, manifeste une densité et une complexité marquée par un élevage partiel en fût: épice, des fruits agrumes tombant de son arbre, herbes provençales... La fraîcheur et la structure toujours presents sans perdre richesse. Une finale éternelle et une chaleur contenue de 13'5 % vol. 

 

Une cuvée que ne serait pas posible en Appellation Ventoux (étant donné que le Viognier ne peut pas faire plus du 10% de l'assemblage, bénéficiant le protagonisme pour le Grenache blanc, Bourboulenc, Clairette ou Roussanne). Donc, une façon délicieuse d'honorer le label IGP Vaucluse mais avec un prix AOC de 13 euros plus ou moins. N'hésitez visiter ce coin de Provence où vous attendent l'église de Venasque ou le mont Ventoux bien evidemment. Comme accord un poisson de luxe come une Dorade royale grillée, en filet, petits légumes et sauce vierge. Un match régional et osé serait un Gnocchi de pieds d'agneau au jus des Ocres, dentelle d'encre de seiche.

 

CVNE ecológico 2019 (DOCa Rioja)

Cune o Compañía Vinícola del Norte de España es una de las productoras de vino más fuertes del país. Se fundó en 1878 en el barrio de la estación en Haro (Rioja Alta). Una buena parte de su materia prima procede de sus 6oo Has (la destinada a esta cuvée baja en sulfitos se vendimió en los términos de Haro y San Vicente). En 1990 Cune dió el salto de calidad dotándose de maquinaria ultra-moderna. Hoy día este titán vitícola produce para Rioja Alta, alavesa, Ribera, Valdeorras y Cava. Gracias a esta cuvée ecológica nos hemos podido adentrar en el multiverso de bodegas CVNE.


Nota de Cata: Capa cubierta gracias a los antocianos del Tempranillo. Su disco todavía en juventud confiesa añada. Nariz aromática: fruta en su punto de madurez (fresa en su arbusto, zarzamora... ) acompañada de notas de flor azul. En segundo plano la complejidad con recuerdos a regaliz y trufa. En boca entrada redonda (Garnacha 6o% ) y muy amplia. Desarrollo de buena estructura (Tinto Fino 3o%) donde sólo aparece fruta. Una fruta jugosa, para nada en confitura y que si te dicen que ha pasado 6 meses por barrica no te lo crees. Trago a trago se desvela una sedosidad que facilita mucho su degustación. Final todavía afrutado y una rúbrica láctica top.


La verdad que muy completo y muy bien hecho. Tiene buenos mimbres que van a hacer las delicias de los amantes del tinto fruit-forward como es el caso de los redactores de TodoelVino. Su precio de unos 7 euros lo hace una de las referencias con mejor relación calidad-precio de las grandes superficies. Servicio a 12'6 º C manda. Un buen maridaje serían los famosos Muslitos y pechugas de codorniz con foie y hongos en salsa de Martini de Casa Toni en San Vicente. Sin dejar la Rioja vitícola prueben el famoso Txuletón de buey del restaurante Ariño Labastida, te hace sentir como en casa.

 


Le Rocher des Violettes cuvée Touche Mitaine 2019 (AOC Montlouis-sur-Loire)

L' AOP Montlouis est beaucoup plus que son voisinage avec Vouvray ou Jacky Blot: c'est la polyvalence du Chenin Blanc issu d'un terroir homogène à base d'argiles à silex et des alluvion sablonneux. La nouvelle génération de vignerons à ce niveau de la rive gauche de la Loire est representée par Laura David ou Xavier Weisskopf. Justement Xavi travaille avec des superbes résultats ses 15 hectares (plus de la moitié en AOP Montlouis) divisées en 30 parcelles. La parcelle Touche Mitaine reçoit un joli ensoleillement lequel, certaines millésimes, entraîne l'élaboration d'un Chenin moelleux ! Mais la millésime 2019 est devenue blanc sec... et quel blanc sec !


Un nez séduisant autour les fruits blancs à noyau juste murs, le registre floral (muguet, tilleul) et la mineralité typique des argiles à sílex. Une entrée en bocuhe sèche. La rondeur arrive à la suivie et va de moins à plus mettant une certaine structure et densité. Une équilibre garantie entre fraîcheur et gras tout en délicatesse. Bouche cristalline et vibrante. La texture là grâce ses 7 mois sur lies et sous bois (grandes pièces usagées). Les arômes de bouche mettent en scène un panier d'agrumes tomabnt de l'arbre et d'abricots mûrs sur un fond crayeux pour le grand plaisir des amateurs du Pineau de la Loire.


Une véritable découverte pour nourrir la belle concurrence entres les vins de Mountouis-sur-Loire et ceux de Vouvray à l'autre côté de la Loire. Un prix d'environ 15 euros vous sépare de ce vin pacellaire et d'auteur (non, sur ce blog on ne vend pas). Par contre je vous recomend aussi la visite à Montlouis: le Château du tomate (son vrai nom c'est la Bourdaisière), le jardin de la Viguerie, la Maison de la Loire, le festival 'Jazz en Touraine' en septembre ou l'Église de Saint-Lauent pour la petite prière (toujours il y a des raisons pour). Comme accord des poissons, des viandes blanches ou la cuisine exotique légèrement épicée.


Bajoz roble 2019 (DO Toro)

Un vino tecnológico es un producto en el que la intervención humana durante los procesos de vinificación enmascara la tipicidad intrínseca del mismo. En otras palabras es matar el alma del vino. En bodega se puede intervenir de muchas maneras para alterar no pocas características de un caldo. La aplicación de SO2 es la más aceptada tristemente, pero después puede haber aportación de ácido tartárico, levaduras comerciales, de azucar blanco, de chips enológico y las que nos dejamos.

Nota de Cata: Una Tinta de Toro buena intensidad colorante, con lágrima densa y coloreada por consiguiente. Una nariz donde predomina la especia dulce, seguido de cerca por los primarios. Media-baja intensidad. En boca entrada muy potente, como un toro (…) Buena acidez que fácilmente podría ser exógena. Desarrollo frutal, una fruta joven marcada por un toque láctico. Gustativamente, al contrario que en nariz la fruta vence a los terciarios. Textura recia que culmina con un post-gusto de chips enológico.


No, no estamos diciendo que sobre este vino se hayan hecho todas las trampas descritas en el primer párrafo pero sin duda es un tinto sin alma. Su precio anti-crisis podría explicar la ausencia en este roble, allá Ud si decide comprarlo, nosotros no lo haríamos. Como maridaje cualquier elaboración sin pretensiones: se nos ocurre un pincho de tortilla, unas croquetas y unas olivas en el bar Chamo, en El Pego (Zamora) con trato exquisito del personal.

 


Colin Brut blanc de blancs 2012 (AOC Champagne Grand Cru)

La région viticole du Champagne s'étend sur les départaments de la Marne, de l'Aube et de l'Aisne principalement. Il y a aussi quelques hectares de vignoble sur la Seine-et-Marne et l'Haute-Marne. Il faut dire que les raisins de meilleur qualité viennent des vallées septentrionales du champanois. Par contre les seuls vignobles orientés a l'est de toute la région sont ceux de la Côte de Blancs. Là-bas il y a Vertus et le domaine familial Colin. Après de quitter la Coopertaive la famille Colin sort au grand marché avec des champagnes de qualité même en Grand Cru. La millésime 2012 a été....très bonne, même certains osent la comparer avec la 1996 grâce sa qualité!!!


Une couleur jaune dorée montrant une logique évoluion. Le torrent de bulles est énergique pouvant s'apprecier supérieur dans une verre pour les pétillants. Au nez l'intensité met en rélief des notes typiques de son élevage: chocolat blanc, céréales ou les agrumes murs. Plus tard s'y joignent des touches épicées et minérales. En bouche une entrée explosive d'une belle ampleur grâce une élegant éffervescence. Après arrive une rabieuse tension evidenciant une sacrée absence de FML. La complexité des arômes de bouche viennent de la main des agrumés, herbales, miette de pain, pomme mure et pâtisserie de Vertus. Tension omnipresente. Une finale de légère rondeur avec des fins amers.


Un 1oo% Chardonnay haut de gamme pour vraiment une occasion d'exception. Un travail magnifique chez Colin et une millésime qui reste très proche de la 1996 qualitativement. Dégorgement en novembre du 2019 et réveillé le premier 2022 chez nous. La température de service de 10º C est la désirable, acceptant un carafage car il s'agit d'un type de Champagne plein de vertus. Son prix de 50 euros plus ou moins est juste. En accord: Oeufs brouillés, en toute légèreté, caviar d'aubergines, mouillettes à la tapenade et lomo si vous aimez les saveurs solaires. Regardant la mer il pourrait fonctionner des Huîtres de la baie de Quiberon, oignons, citron. Comme troisième match et osé un Pigeon de Pornic, chou piqué aux pommes, lard fumé. Voilà, quoi.