Sigillum Moldaviae Pinot Noir demidulce (Romania)

The Vincon group proposes a range of wines from different Moldova wine-growing areas: the 'Sigillum Moldaviae' collection. The only red in the range is this 1oo% Pinot Noir from the Odobeşti wine region, although that vineyard also produces white wines. A mountainous region located at the Eastern Carpathians foot with about 7000 Has / 17399 acres of vines. There is a climate dominated by warm, humid and continental conditions. And a winemaking tradition that exists since the XVII century, when the Romanians territories were shaking off the Ottoman imperialist yoke.

 

Visually we have the medium opacity typical of Pinot Noir, this time nuanced by a tile-colored hues that mark an evolution. Possible 2016 vintage ? On the nose, a medium intensity that reflects the red fruit of the forest purity through the benzaldehyde ( Cherry aromatic buffer ) C6H5CHO. With the evolution, the floral and bush aromas of the Siret valley are open. In the mouth a delicious, very very subtle semi-sweet entry. Light, feminine development very loaded with raspberry and cherry sensations that are still present in its finish, with an imperceptible tannin.

 

Romanian off-dry Pinot Noir wines are a genre in the European wine. Very very similar to the one already tested in this blog Domeniile Tohani DOC Dealu Mare or the Beciul Domnesc DOC Târnave. Whether demisec or demsweet it never offers too sweet or compote sensations. The very Romanian price of € 5'70 makes it one of the cheapest options for Pinot Noir lovers. As a pairing, always look for Balkan cuisine with a spicy touch: an Ajvar (Serbian roasted red pepper sauce) just to spread, as an aperitif, or as a garnish for the famous Bosnian ćevapi. And for dessert with a Smokvenjak (Dalmatian dried fig cake) this red wine complete a lot of option to match with.

 

Saint-Romain cuvée Charles Quint 2019 (AOC Côtes de Provence)

Après d'être vécu en Provence je vous dit que c'était un plaisir. Un pays de soleil, de paix, de nature et de vins. Les côtes de Provence, un vignoble millénaire grâce les phocéens, montrent ses particularités à mésure vous vous y plongez. Je ferais une sous-division: les CdP calcaires, les CdP cristallines (côté St-Tropez etc), les 5 dénominations géographiques et le classement des 18 châteaux depuis 1955. Des grands châteaux quand même, mais aussi des grandes caves coopératives comme celle de Saint-Romain (dans le Haut Pays, entre Le Muy et La Motte).


Un vin Grenache – Cinsault – Carignan couleur rose saumon fruit d'un pressurage direct dans un pressoir pnéumatique horizaontel. Un nez de timide intensité, y on retrouve des notes d'agrumes, l'abricot jeune encore dans l'arbre. Après va se concreter la lime fraîchement découpée. Entrée sèche, d'une texture légère et fluide très digne d'un rosé piscine. Une bonne tension mettant droiture devenant gorgée a gorgée protagoniste. Finale fruité vers le côté citrons et fruits blancs à noyau verts sont le combo et le resumé de cette cuvée au nom de roi.


Une médaille d'Argent à la Foire des Vignerons du voisin Brignoles en 2020. Cuvée hommage à Charles Quint, c'est à dire Carlos I d'Espagne et V (quint) d'Allemagne: mais il était autrichien (Wiener Neustdat), de père autrichien (Innsbruck) et grand-père autrichien aussi (Bruck an der Mur). Plutôt qu'un vin de rois il s'agit d'un vin glou-glou, de piscine et crevettes à la plancha. Son prix d'environ 6 euros est idéal pour se refraîchir lors de l'été provençal en bonne compagnie. 

Signore Giuseppe Pinot Grigio (DOC Delle Venezie)

This wine and this brand are about a love story. Two men and wine. A Frenchman and an Italian, like Édouard Molinaro's film production 'une cage de folles' of 1978. In this case, it is a French viticultor called Joseph who visits the Venice vineyard, there he meets another vigneron and changes his name to Giuseppe. Signore Giuseppe is today a low-cost Italian wine brand that in this case offering a 100% Pinot Grigio without vintage and under the label Delle Venezie. Although this brand also bottles under DOC Montepulciano d'Abruzzo, Lambrusco dell'Emilia, Prosecco, Moscato or Asti.


Visually a manual straw yellow color, with a brightness and nuances that could easily correspond to a 2018 vintage. On the nose, floral notes appear in medium intensity accompanied by white peach hints. In the background the orange blossom is delicately displayed. In the mouth, entry of slight roundness. A good acidity development, proof of its pre-Alpine origin. Mouth-aromas centered on the meadow, alpine flower, young citrus or more than young white stone fruit notes, on a clementine background. Short finish, which does not linger but with pleasant echoes of citrus fruit and fresh grass overshadowing its subtle 12% vol.

DOC Delle Venezie is a fairly recent appellation in Italy, its creation aims to highlight the Pinot Grigio variety planted in northeast Italy. Therefore the Veneto, Trento and Friuli-Venice-Giulia provinces dedicate some 67,000 acres to producing great value white, rosé and sparkling wines. In this case of less than $5 ideal to accompany dishes for each day. The northern Italia regional cuisine is a good choice for pairing with: 'Risi e bisi' (a mixture of rissotto and the typical Veneto soup), 'Cialzons' or 'Agnolotti' (a typical pasta dish from Friuli mountains, filled with ricotta and herbs).

Clémentin de Pape Clément 2013 (AOC Pessac-Léognan)

L'AOP Pessac-Léognan est plus ou moins une appellation récente dattant de 1987. Mais son histoire va bien beaucoup plus loin dans le temps, presque de la fondation de la ville de Bordeaux. C'est pas plus tard quand Bertrand de Got devient propriétaire du Château Pape Clément au XIIIème siècle y mettant son nom 'artistique': Clemenç V. Le Château est passé lors de l'histoire par les mains de différents propriétaires étant actuellement Bernard Magrez & Léo Montagne les patrons. Le vignoble fait aujourd'hui 63 Has capables de produire un Cru Classé de Graves en rouge. Voilà le second vin de la maison: un Cabernet Sauvignon 46% - Merlot 49% - Cabernet Franc – Petit Verdot issu des vignes de 30 ans ou plus aux faibles rendements et en premier jus. Vin de Dieux ou vin de Papes? On y va:


Une robe que malgré ou grâce les années garde une moyenne-faible opacité laissant une robe évolué couleur briquet bien logiquement. Aromatiquement les fruits macérés en liqueur sont les protagonistes. À remarquer une macération-fermentation en barrique de plus d'un mois de durée. La grande complexité permet de révéler des fruits rouges en compote délicieux ou des notes d'épice douce liées un élevage en fût lors de 16 mois. Un fond aussi de thym pour le côté nature. En bouche une entrée ronde. La suivie garde une droiture et une fraîcheur surprenante et capable de maîtrisser toute la puissance et la structure. Des arômes de bouche pour les fruits rouges et les notes tertiaires fondues. Une finale éternelle aux ecchos d'épice pour arrive au Ciel.


Avec un vin comme ça c'est pas facile d'être résolu à l'affaire des Templiers ni avec le roi Philippe IV. Du coup un second vin à la portée de la noblesse à cause d'un prix d'environ 30 euros. Pour rendre visite au Château veuillez-vous adresser à l'avenue Paul Montagne de Péssac et sachez que son vignoble est peut-être le plus ancien du bordelais viticole. Une réference capable de résister encore le temps... pourquoi pas attendre encore 10 ans pour voir évoluer tout la richesse y compris? À l'heure du service essayez un carafage à 14º C une heure avant du repas. Comme accord cherchez une Poitrine de pigeon royal étouffé cuite au sautoir, la cuisse en cromesquis de moelle et sauge Fruits de saison en condiment acidulé chou-rave, moutarde d'abricots, sauce salmis.


Altos de Torona Rosal 2019 (DO Rías Baixas)

Altos de Torona es más que un viñedo y mucho más que la bodega vecina de Terras Gauda. Es la triple influencia marítima, fluvial y granítica para conseguir vinos llenos de personalidad y calidad. Tres influencias diferentes para tres variedades diferentes pero al mismo tiempo galleguísimas en esta cuvée: Albariño, Loureiro y Caíño branco. Por supuesto trabajadas por separado, con skin-contact antes de prensar y una vez vinificadas una crianza sobre lías como broche de oro a este ménage a trois con sello O Rosal.

 

Nota de Cata: Amarillo pajizo con reflejos plateados confirman ya que estamos efectivamente ante una añada joven. En nariz notas cítricas y herbales dan la bienvenida. Con la evolución esas dos familias aromáticas se concretan: lima recién cortada, pera e incluso con mucha sutilidad frutos tropicales. También ecos de las praderas de As Eiras. Entrada seca que enlaza en cero coma con un frescor varietal. Desarrollo sedoso de tensión presente y una enorme elegancia. Buena amplitud gracias al trabajo de las lías por 4 meses. Aromas de boca para el albaricoque casi maduro, la naranja, la lima o infusión de hierbas. Final largo con ecos salinos y de durasno.


La familia Gómez nos propone un precio de 9'89 euros capaz de lucir en muchas grandes superficies de toda España. Tal vez sus casi 100 hectáreas de viñedo dan para estar presentes en tantos lineales. Mi opinión es un vino de una tensión maravillosa, todavía libre de la fruta madura y eso que estamos en la sub-zona más meridional de las Rías Baixas. Muy interesante para disfrutar ahora o para esperar 3 años más y ver cómo evoluciona si Ud es de los que les gusta esperar. Como maridaje busque los maravillosos manjares gallegos: Arroz con carabineros y vieiras, Caldeirada de pescados y mariscos, Centolla de la Ría o una Lubina al horno.

Château Paradis rouge Coup de Coeur 2016 (AOC Côtes de Provence)

La Voie Aurélienne réliait Rome avec Pise et plus tard jusqu'à Ligurie et jusqu'à Arles en Bouches-du-Rhône. Cette grande voie romaine mantient aujourd'hui des vestiges en coeur de Provence: c'est le cas de la commune du Luc-en-Provence. Et c'est au Luc où Château Paradis (propriété de M. Foellner) met saveur et tradition sur les tables de qui aiment le bon vin provençal. Un Château qui reçoit chaque année une pluie de mádailles étant obligatoire sa visite si vous êtes (ou non) un amateur des vins Côtes de Provence. Sa cuvée Coup de Coeur en rouge nous propose en millésime 2016 beaucoup plus que concentration et structure: un Grenache – Syrah – Cabernet Sauvignon à l'hauteur des meilleurs vin rouges de l'appellation.

 

Aux yeux beaucoup de couleur encore et une robe marquant une évolution logique. Un nez très intense: des arômes de fruits d'arbuste mûrs (cassis, prune, cerisse...) à priori. À l'oxygénation la complexité arrive grâce des aromes d'épice, terre battue et tertiaires... En bouche une entrée ronde. La suivie montre une chair savoureuse, un grand volume mais encore accompagné d'une fraîcheur suffisante. Les arômes de bouche invitent donnent le protagonisme aux fruits du bois mûrs, des notes florales et presque fondus, les souviens de l'élevage en barrique. Texture soyeuse, une délice. Une finale très très longue, chaleureuse (14'5 %) et de tannin velouté. Avant-goût sur les notes vanillées et d'épices disant au-revoir.


Trois médailles bien méritées: médaille d'Or au Concours Agricole de Paris en 2019, médaille d'Argent à Lyon 2018 et Argent aussi au Concours des Vins de Provence aidant valoriser cette cuvée jusqu'aux 15 euros. Mais il y a tout un travaille derrière et le facteur millésime bien present. L'année 2016 à démarré avec un hiver doux et sec qui a continué avec un printemps frais et sec. L'été très sec et chaud aux récords de sécherèsse a fait souffrir les vignes plus jeunes et particulièrement les consacrées aux vins blancs et rosés. Les cépages rouges, surtout le Grenache Noir ont resisté bien. En résumé une bonne millésime nottement pour les rouges, et plus precoce et sèche que le reste offrant des vins pour le plaisir et pour commencer à réveiller.

 

Pink Flamingo BIO 2019 (IGP Sable de Camargue)

 Il y a qu'une région en France où les chevaux, flamingos et tauraux se baladent entre vignobles et étangs. Un terroir riche en matière organique donc, où c'est pas compliqué travailler en BIO. On est en train de parler de la Camargue, plus en concret de la Petite Camargue. Aigues-Mortes c'est une des communes de cette région originale et sablause où le Grenache s'adapte et garantie une typicité unique.

 

En verre une couleur pink orangeâtre témoin d'un pressurage mécanique une fois les grapes sont arrivées en cave. Au nez, d'abord des notes de pamplemousse et d'écorce d'orange. Après, à l'oxygénation arrivent la clementine, les fruits blancs à noyau et la fleur blanche. En bouche une entrée de légère rondeur. Suivie légère, encore sur la rondeur, femenine et facile à boire. Une fraîcheur cotrôlée en équilibre avec le rond. Une finale d'amertume mettant longueur et des touches d'orange méditérranéene.


Médaille d'Or au concours Agricoles de Paris en 2020 pour cette monovariétal super-équilibré. Un rapport qualité-prix déjà touché par cette médaille: 8 euros environ. Un service à 11º C est le désirable, et aussi désirable le goûter d'ici 2 ans. Comme accord cherchez les élaborations camarguaises traditionnelles: l'anchoïade, les moules à la brasucado, la brandade de morue, le gratin d'aubergines ou la barbouillade d'artichauts.

 

Clos la Ménardière cuvée Les Abeilles BIO 2016 (IGP Var)

Si en 2020 vous êtes proposé de goûter un blanc BIO de la millésime 2016 vous allez y réflechir. Si c'est Franck Ménard qui vous fait cette proposition allez-y. Un vigneron indépendant que j'ai pu connaître et duquel apprendre qu'il y a qu'une seule vie. Une vie qu' il faut profiter étant hônnete et valorisant la richesse de l'environement après une longue étape en grande ville. Tout en respectant la nature. M. Ménard y arrive, fait la difference avec des vins à son image et dit toujours ce qu'il pense. Un Muscat – Sémillon – Roussane élevé en fût d'acacia, biologique et issu de la Provence Verte (du profondeur de la commune de Cotignac, entre Marseille et Nice). 

 

Visuellement une couleur jaune or montrant une évolution tout à fait logique. Au nez l'intensité et la complexité sont témoins d'un assemblage mettant en scène les miellés de la Sémillon avec les fruités de la Roussanne. Le Muscat et le fût d'acacia finissent de mettre en valeur un panier de fruits blancs à noyau rôtis. Une entrée ronde. La suivie d'acidité contrôlée met l'accent sur le gras, le volume et la structure. Des aromes de bouche révèlent des notes florales, peche jaune mûre, des agrumes mûrs, des épicés ou le laurier. Le boisé apporte que la soyeusité et l'élegance. Une longue longue et propre finale dit au revoir grâce des ecchos d'épice blanche ou des fruits blancs rôtis.


Un vin blanc duquel l'IGP Var gagne en réputation et singularité au niveau Vin de Pays. M. Ménard nous propose un prix d'environ 15 euros. Un vin blanc délicieux, délicat tout en complexité nous rendrant des bon moments sous l'ensoleillement exceptionnel de Provence. C'est pas du tout un vin de pique-nique mais une expérience méritant une place sur les meilleures cartes à vins du Sud-Est de France. Comme accord justement des élaborations fines mettant un lien avec la mer: Tartare de Thon, oeuf confit, nori tempura. Pourquoi pas Linguini à l'encre de seiche, hommard, échalotte croustillante ? Beaucoup d'option pour un grand vin.

 

Salto de Bierge Reserva 2015 (DO Somontano)

Mi amiga Raquel Latre hablaba hace poco de todo esto del Coronavirus y su repercusión en la Denominación de Origen Somontano. << Nuestros vinos hacen disfrutar por la acidez característica del territorio y la complejidad aromática>>, decía la presi de la DO. << Aragón es el territorio más seguro con los casos controlados y protocolos para aislar los casos positivos>> respondía a raíz de la imagen comercial de España y Aragón en el exterior. Y la mejor: << siempre nos han comparado con Rioja y Ribera del Duero >>. A continuación un reserva de 4'19 euros para comparar...

 

Nota de Cata:  Un Merlot – Syrah – Cabernet muy profundo visualmente, sobre todo gracias al Cabernet Sauvignon. Nariz de media intensidad como buen reserva low cost: cohabita fruta madura y terciarios sobre un fondo de especia dulce y ahumados. Media-discreta intensidad . Entrada en boca redonda y golosa gracias al Syrah. Desarrollo de acidez discreta, con la redondez del Merlot y su fruta en compota por bandera. Las notas balsámicas y de chips están presentes porque esto es un reserva. Final muy especiado que pone persistencia en este tinto diseñado para el día a día.


Para comparar con los Riojas y Riberas de cinco euros en el mejor de los casos y ser un poco realistas en cuanto a la D.O Somontano. Sólo un poco. Como maridaje un bocadillo de tierra, pero de la ácida del Somontano... fuera coña, busquen una pechuga de pavo vuelta y vuelta, una tabla de embutidos (longaniza, chorizo, queso semi-curado y jamón del súper de barrio) o sino un pollo asado con patatas panadera. Porque con imaginación y vino low cost un pollo asado es como un cochinillo tradicional de Sepúlveda, este blogger es como Robert Parker y Salto de Bierge reserva como un Pesquera Reserva Especial del 2003.